Latinus

L’héritage Gréco-romain

LES HABITATS GALLO-ROMAINS

 I . LES VILLAS

Durant l’époque des Gallo-Romains, les matériaux varient selon la richesse du propriétaire ainsi que la fonction du bâtiment.

Les maisons sont construites en bois, les murs sont recouverts d’argile. Les charpentes sont souvent recouvertes de germes de paille ou de roseaux.  Le plancher est en bois ou en paille pour protéger de l’humidité du sol.

Une villa est un vaste domaine agricole. Elle comporte, outre les terres agricoles, deux types de bâtiments:

-Résidentiels, parfois avec thermes privés et jardins où habite le propriétaire.

-A usage agricole (granges, écuries, étables…)

Les cultivateurs vivaient sur différents types

d’exploitations. On trouvait ainsi des villages et des hameaux, de petites fermes et surtout en Italie et en Gaule, on trouvait des villas.

Les villas sont ornées de mosaïque ou de peinture murale.

La taille des villas la plus modeste est de 80 à 150 mètres de longueur  en moyenne.

Les habitations des propriétaires les plus aisés bénéficiaient souvent de riches décorations. Certaines originales comme le plafond de la ville des Bosseno à Carnac ornée de fresques à motifs géométriques.

 

 

  1. LES TOMBEAUX

Les archéologues ont retrouvé des ossements humains contenus dans des urnes funéraires, des restes d’offrandes de nourritures, des objets de parures (perles en verre, anneaux en bronze ou en or)et aussi des monnaies qui permettent de dater la nécropole des années 30 avant notre ère.

Il y a des cimetières de nourrissons, comme le        démontrent les 70 petits squelettes retrouvés.

Les expressions mythologiques

 

 

 

Sommaire :

 

*Quelques expressions connues et leurs significations

*Références des images

 

 

 depart d'achille

     Départ d’Achille, canthare à figure rouge

 

 

 

 

 

 

Quelques expressions mythologiques connues et leurs significations

 

 

 

 

« Le talon d’Achille »

 Thétis, mère d’Achille voulait rendre son fils invulnérable en le plongeant dans le Styx (le fleuve qui entoure les Enfers). Interrompue par Pellée (père d’Achille) et prise de colère elle abandonna son enfant. Il resta donc vulnérable au talon car c’est là qu’elle le tenait. C’est précisément à cet endroit que le héros fut atteint d’une flèche tirée par le troyen Pâris. Achille en mourut.

Cette expression désigne la faiblesse de quelqu’un.

 

Le combat entre Hector et Achille         hector

 

 

 « Un travail d’Hercule »

 Poursuivie par la haine de Junon (Héra en grec) Hercule dut accomplir le roi de Mycènes douze tâches considérées comme insurmontables.

Les douze travaux d’Hercule sont :

* Tuer le lion de Némée

* Tuer l’hydre de Lerne

* Capturer le sanglier d’Erymanthe

* Capturer la biche de Cérynie

* Faire fuir les oiseaux du lac de Stymphale

* Capturer le taureau du roi de Crète

* Capturer les juments de Diomède

* Dérober la ceinture d’Hyppolyte

* Nettoyer les écuries d’Augias

* Capturer les bœufs de Géryon

* Dérober les pommes d’or du jardin des Hespéride

* Dompter et ramener le chien Cerbère

Accomplir un travail d’Hercule signifie donc faire un travail énorme et pratiquement impossible.

némée

Héraclès étouffant le lion de Némée

 

«Le tonneau des Danaïdes   »

Danaos fut contraint de marier ses 50 filles aux 50 fils de son frère Égyptos, mais il ordonna à ses filles de poignarder leurs cousins pendant la nuit de noces .Toutes obéirent sauf Hypermnestre (la cinquantième sœur qui les dénonça). En punition de leur crime, les Danaïdes furent condamnées aux Enfers à remplir un tonneau sans fin

L’expression désigne donc un travail inutile et perpétuel.

danaides

 

Le tonneau des Danaïdes

 

 

 

 

 

 

« Être le sosie de quelqu’un »

Pour séduire Alcmène, de qui naitra hercule, Jupiter prit l’apparence de son mari Amphitryon. Pour parfaire la tromperie Mercure prit l’apparence de Sosie l’esclave du foyer. La ressemblance fut si parfaite qu’on ne put les distinguer l’un de l’autre. Ce qui entraina de nombreux quiproquos.

L’expression signifie avoir une parfaite ressemblance avec quelqu’un.

Alcmène et Jupiter                    sosie

 

« Être une harpie »

Les Harpies sont des divinités funèbres. Ces génies féminins sont des monstres à corps de rapace, aux griffes acérées et à têtes de femmes, elles ont pour rôle d’emmener les âmes des morts aux enfers.

L’expression, peu flatteuse, désigne une femme méchante, furie.

ulysse et sirène                                                                                                                                                                                                                                                                                          Ulysse et les sirènes

 

 

 

 

 

« Tomber de Charybde en Scylla »

Charybde et Scylla sont deux monstres marins qu’Ulysse dut éviter lorsqu’il traversa le détroit de Messine : situés l’un en face de l’autre, le premier absorbait l’eau de la mer et la rejetait trois fois par jour, formant alors un gigantesque tourbillon, le second, monstre pourvu de six têtes, dévorait les navires qui s’approchaient de trop près.
« Tomber de Charybde en Scylla », c’est s’écarter d’un danger pour ensuite tomber dans un autre aussi grand.

scylla

 

 

 

 

Scylla, amphore attique à figure rouge

 

 

 

 « Être médusé »

Méduse fut transformée en monstre par la jalouse Junon, elle est coiffée de serpents, son œil brillant changeait en pierre tout homme qui croisait son regard .Persée réussit à tuer Méduse en se servant du bouclier d’Athéna   comme un miroir.

Être méduse signifie rester pétrifier, sans voix.

 

gorgones

 

Persée décapitant la Gorgone

 

 

« Le fil d’Ariane »
Ariane, fille du roi Minos, tomba amoureuse de Thésée, qui décida de pénétrer dans le fameux Labyrinthe de Crète pour abattre le Minotaure. Elle lui offrit alors une bobine de fil que le héros dévida derrière lui afin de ne pas se perdre. Vainqueur du monstre, Thésée n’eut plus qu’à rembobiner le fil dans l’autre sens pour retrouver la sortie.
Le fil d’Ariane caractérise le moyen qui permet de se diriger au milieu des difficultés, de raisonner.

 

minotaure

 

Thésée luttant contre le minotaure

 

 

 

 

«Être narcissique »

Narcisse était un jeune homme d’une beauté époustouflante. Il était cependant hautain, imbu de lui-même et restait totalement insensible aux sentiments d’amour dont il était la cible. Il repoussait toutes ses prétendantes. Echo l’aimait mais souffrit de son rejet et en mourut. Ses sœurs, pour la venger, demandèrent l’aide de Némésis pour punir l’égoïste sans cœur. Alors que Narcisse se promenait, il alla se désaltérer dans une fontaine. En totale extase devant le visage merveilleux que lui renvoyaient les ondes, il en tomba instantanément amoureux. Mais frustré de ne pouvoir l’embrasser, il décida de rester là pour se contempler à l’envie. Il en oublia de boire et de manger… et succomba. Des fleurs blanches commencèrent à pousser à l’endroit même où il se tenait.

Être narcissique signifie être en admiration de soi-même.

                                                     narcisse

                    Nicolas Poussin                                                                                    Écho et Narcisse                                                                                   Vers 1650

 

 

 

 

Référence des images

 

 

 

 
shared on wplocker.com