Latinus

Urbanisme

 POMPÉI

SOMMAIRE :

1-Introduction

2-Situation géographique

3-L’architecture de la ville (Bâtiment public et privé)

  • Les Portes.
  • le Forum.
  • les termes.
  • les marchés.
  • les temples
  • les villas
  • L’amphithéâtre

4-Le fonctionnement d‘une ville d’Italie

  • La politique, une activité
  • Les places dans la société
  • Les divertissements

5-L’art à Pompéi

6-Le Vésuve, un volcan

7-L’ irruption du Vésuve, le réveil du volcan

8-Les fouilles

9-Conclusion

 

 Introduction

 

Les origines de Pompéi sont aussi anciennes que celles de Rome. Les pompéiens descendaient d’un des premiers peuples italiques : les Oschi. Vers la moitié du VIIème siècle av J.C, il y eu probablement les premières installations, peut-être un petit hameau autour d’un nœud de communication à la croisée de trois routes importantes, entre Cumes, Nola et Stabia (à l’origine de 2 des portes de Pompéi). Les premières traces certaines d’un peuplement remontent au VIème av J.C. Elle fut conquise une première fois par la colonie grecque de Cumes entre 525 et 474 av J.C. Strabon, (écrivain et géographe grec) rapporte que Pompéi fut aussi conquise par les Étrusques (ancêtres des habitants de Rome). Information, qui à la lumière des récentes fouilles devient de plus en plus crédible. En effet, dans la zone du temple d’Apollon et près des Thermes Stabiane ont été retrouvé de nombreux fragments de « bucchero (Céramique étrusque noir et brillante) », certains même avec des inscriptions étrusques gravées. En outre, toujours dans la zone des Thermes, une nécropole du VIème siècle fut découverte.

20 000 habitants vivaient à Pompéi. 12 000 étaient des citoyens romains, les autres étaient des esclaves ou des femmes.

pompei1

 

 

 

 

Situation géographique

C’est une ville romaine, située près de la mer, à quelques kilomètres de Naples, à côté d’autres villes comme Herculanum qui a aussi subi la colère du Vésuve. Elle s’étend sur un haut plateau d’origine volcanique, formé par une coulée de lave dont les limites d’extension sont visibles du sud-Est au sud-Ouest de la cité. Ce haut plateau d’un peu plus de soixante hectares occupe une position avantageuse et domine la plaine environnante, à des altitudes variables, en présentant une inclinaison naturelle du nord au sud. Pompéi se situe près d’un fleuve, le Sarno qui est navigable, jouant ainsi un rôle primordial dans l’économie de la ville en permettant l’importation et l’exportation des marchandises.

pompei2

 

 

 

 

 

Architecture

La ville a été construite en briques et en tuiles.

Les rues étaient pavées et bordées de trottoirs, des blocs de pierre permettaient de traverser à sec tout en n’empêchant pas le passage des chariots car les rues étaient extrêmement boueuses à cette époque.

Elle a été entourée de hauts murs percés de portes dont la double Porta Marina qui débouchait sur la voie menant à la mer, une des galeries était réservée aux piétons et l’autre aux véhicules (chariots et charrettes).

pompei3

 

 

 

 

 

 

 

*Les Portes

A Pompéi, il existe plusieurs portes : il y a la Porte Marino, la porte via secrupalis, la porte d’Herculanum (une ville proche de Pompéi), la porte de Stabia et la porte Nola. Elles permettaient d’accéder à la ville par différents endroits.

pompei4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Le Forum

Le point central de la ville était le forum, vaste place mesurant 38 mètres sur 142. C’était là que se

prenaient les décisions politiques, religieuses et économiques.

pompei5

 

 

 

 

 

 

La place était bordée sur trois côtés par des portiques menant à des édifices publics (sénat, archives, siège des décurions, greniers et marchés) et sur le quatrième par le temple de Jupiter.

*Les termes

Définition :

Les thermes (en latin thermae, du grec thermos, chaud) étaient des établissements de bains publics chauds de la Rome Antique.

Programme des thermes :

Tout d’abord, on se déshabillait dans l’apodyterium (vestiaire), où l’on confiait ses habits à un esclave.

Ensuite, on se réchauffait dans le tepidarium, salle chauffée

par un vaste brasero.

Puis l’on entrait dans le caldarium, salle très chaude chauffée par hypocauste. Le sol était tellement chaud que l’on devait chausser des sandales pour ne pas se brûler les pieds.

Si ils avaient trop chaud, les romains pouvaient toujours se rafraîchir de l’autre côté de la pièce, dans le labrum, vasque où coulait en permanence de l’eau froide.

Et pour finir, ils allaient se plonger dans le bassin froid du frigidarium.

pompei6

 

 

 

 

 

 

 

*Les Marchés

Pompéi, grand centre commercial grâce à son fleuve, possédait plusieurs marchés dont les principaux étaient le Macellum, marché alimentaire, et l’Eumachia probablement réservé au commerce des tissus.

pompei7

 

 

 

 

 

 

 

*les Temples

Comme tous les Romains, les Pompéiens adoraient plusieurs dieux, ils étaient polythéistes. Mais ils adoraient aussi des dieux égyptiens, comme Isis (déesse de la maternité et de la fertilité). Il y a aussi des Temples en l’honneur des Empereurs, comme le temple de Vespasien (empereur romain de 69 à 79).

pompei8

 

 

 

 

 

 

 

 

pompei9

 

 

 

 

 

 

 

*Les villas : Le poète tragique

 

 

pompei10

 

 

 

 

 

 

 

A-Boutique

B-Vestibule

C-Atrium

D-Impluvium

E-Escalier menant à l’étage supérieur

F-Cubiculi : Lit où l’on prenait ses repas

G-Tablinum

H-Ala

I-Oecus : salle de réception

J-Péristyle : Jardin entouré de portiques à colonnades.

K-Cuisine

L-Salon

M-Laraine

N-Posticum: arrière-corps

 

Dans une maison romaine, toutes les pièces sont disposées autour d’une vaste salle à ciel ouvert, nommé Atrium. Il y a une large ouverture qui s’appelle Compluvium pour donner de la lumière et faire entrer l’eau de pluie qui est recueillie dans un bassin (Impluvium). Près de ce bassin, il y a un guéridon en pierre appelé cartibulum qui sert d’autel pour les cérémonies religieuses.

 

pompei11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En dessous il y a marqué caven canem : Attention au chien !

 

*L’amphithéâtre

L’amphithéâtre de Pompéi est le plus ancien édifice pour les spectacles de gladiateurs connu à ce jour. Il pouvait accueillir 20 000 personnes, bien que la population de Pompéi ne soit pas égale à ce chiffre car seul les citoyens pouvaient y accéder (soit 12 000 personnes) .Il a été construit en 70 avant Jésus-Christ. L’amphithéâtre a été construit au Sud-Est de la cité car il n’y avait aucune habitations mais aussi car cette espace formait un trou à côté des remparts de la ville. Sous les arcades de l’amphithéâtre se trouvait les vendeurs qui accompagnaient les divers évènements.

pompei12

 

 

 

 

 

 

 

 

pompei13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fonctionnement d’une ville d’Italie

*La politique, une activité

La politique chez les Romains est omniprésente, comme le montrent les graffitis de vote et inscriptions sur les murs de Pompéi découverts après l’éruption dévastatrice. Les Romains adoraient la politique. Chaque année, l’assemblée des citoyens venait élire les Magistrats.

 

pompei14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Les places dans la société

Dans la société romaine, pour être un citoyen, il faut être le fils d’un citoyen romain. Deux catégories existent : les patriciens, issus des familles les plus puissantes de Rome, et les plébéiens. Ils bénéficient tous des droits civiques romains, mais ne votent pas dans les mêmes assemblées et n’ont pas la même importance dans la vie politique.

Les places dans la société romaine sont un peu comme une pyramide.

pompei15

 

 

 

 

 

 

 

 

*Les divertissements

Les Pompéiens aimaient les jeux de société grâce aux gains qu’ils gagnaient lors des paries. Ils aimaient le jeu des petits soldats (les latrunculi). Ils pratiquaient aussi les jeux de balles.

Les enfants jouaient à des jeux variés comme le hochet, les balles, les toupies mais aussi les poupées, animaux miniatures et balançoire.

 

pompei16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’art à Pompéi

Il a existé trois styles d’art à Pompéi :

-Le 1er style, dit « à incrustations », ou « style structural » (de 200 à 80 avant Jésus-Christ) : inclut des éléments d’architecture.

pompei17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Le 2ème style, ou « style architectural (de 80 à 25 avant Jésus-Christ) : les éléments décoratifs apparaissent sous forme de peintures.

pompei18

 

 

 

 

 

 

 

 

-le troisième style ou « style ornemental »(de -25 à l’éruption de Pompéi) : presque pareils au deuxième, néanmoins, les objets sont plus réalistes et les colonnes plus fines.

 

pompei19

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais il y avait aussi la peinture populaire, qui se faisait sur les murs de la ville.

 

 

 

Le Vésuve, une soi-disante montagne, un volcan…

pompei20

 

 

 

 

 

 

IDENTITE : Le Vésuve est à une altitude de 1 281 mètre, son cratère a une profondeur de 300 m et un diamètre de 500 m. Le Vésuve fait des éruptions de type explosif.

ORIGINE : Le nom de Vésuve dérive du nom italique  » Vesbius  » et désigne le grand cône central, tandis que le cratère extérieur est appelé Mont Somma.

L’éruption du Vésuve

L’éruption est décrite par Pline le Jeune, qui est considéré comme l’un des premiers volcanologues de l’histoire.

Exemple : Chronique d’une mort célèbre, celle de Pline L’Ancien.

« Quand le jour revint – c’était le 3ème depuis celui qu’il avait vu pour la dernière fois -, son corps fut trouvé intact, en parfait état et couvert des vêtements qu’il avait mis à son départ. Son attitude était plus semblable à celle d’un homme qui se repose qu’à celle d’un mort. »

Pline le Jeune,

Lettres, VI, 16, « Lettre à Tacite »,

Datée de l’an 104

Le 24 Août de l’an 79, après de nombreux séismes, le Vésuve explose et ensevelit les villes

de Pompéi et Herculanum.

L’éruption du Vésuve aura tué plus de 1500 personnes (ce chiffre correspond environ au total des corps retrouvés dans les villes de Pompéi et de Herculanum mais les historiens pensent que le nombre de morts est plus élevé). Malheureusement peu de gens survivent, voulant se protéger des pluies de pierres chaudes, ils s’enferment dans les caves. Des cendres chaudes s’abattent sur les deux villes, asphyxiant les gens s’étant réfugié. Les cendres ont ensuite recouvert les villes, les cachant sous plusieurs mètres.

pompei21

 

 

 

 

 

Les Fouilles

Au début du XVII siècle se passe les fouilles d’Herculanum, mais c’est seulement le 23 mars 1748 que se déroulent les premières fouilles de Pompéi qui dureront 2 ans pour enlever les mètres de cendres qui recouvraient la ville. Grâce à ces fouilles, de nombreuses découvertes ont été faites, notamment celle de la vie quotidienne des Pompéiens et des habitants d’Herculanum.

 

pompei22

 

 

 

 

 

 

Grâce aux cendres les corps on était préservés. Mais au fil des ans, les chairs se sont décomposées. Résultat : il n’est resté que des cavités. Alors, un archéologue (Fiorelli en 1863) a eu l’idée de passer du plâtre dans ces cavités. Grâce à cela on voit encore sur ces statues de plâtre les expressions des victimes horrifiées devant leur fin proches

pompei23

 

 

 

 

 

 

Conclusion …

La ville de Pompéi a été ensevelie par des cendres meurtrières. Mais, grâce à elles, la ville a été protégée du temps et elle est un exemple pour beaucoup de livres. La ville a permis de reconstituer la vie au 1er siècle. Si Pompéi est plus connue que les autres villes ensevelies comme Herculanum c’est parce qu’elle a accueilli les Jeux-Olympiques. La ville peut également se visiter et est ouverte au public.

 

URL Des Photos et du livre utilisé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
shared on wplocker.com