GrecoMania

Religion

La religion tenait une place importante dans la vie des Grecs. Ils priaient souvent autour d’un petit autel domestique en général situé dans la cour de la maison. Les habitants offraient souvent aux dieux de l’or, de l’argent, des sacrifices d’animaux et organisaient en leur honneur des fêtes et des jeux. En échange de ces actes, ils espéraient obtenir la bénédiction des dieux, comme une sorte de pacte.

LES PRÊTRES ET LES PRÊTRESSES

En règle générale, les dieux étaient servis par des prêtres et les déesses par des prêtresses. Ils contrôlaient exécution des rituels, punissaient les blasphémateurs et entretenaient les lieux sacrés. Nombre de sanctuaires n’étaient ouverts que rarement, ce qui faisait que leurs serviteurs n’avaient qu’une importance moindre.

LES TEMPLES

Les cérémonies religieuses qui concernaient toute la ville/cité se déroulaient souvent en plein air dans un temenos parthen3dt(en français sanctuaire). Dans ce temenos, il y avait un autel et un temple, protégé par des prêtres. Un temple était un bâtiment sacré où les hommes (libres) se rendaient pour prier les dieux ou leur faire des offrandes, le plus souvent d’animaux et d’argent. Lorsque des habitants ou des esclaves en fuite s’y rendaient, leur protection était assurée car la destruction de ces bâtiments et le meurtre dans leur enceinte constituaient un acte de blasphème.

1. Les premiers temples :

Les tout premiers temples apparurent entre le VIIIe  et le Ve siècle avant J.-C. Ils avaient la forme de petites cabanes en bois à peine décorées. Avec l’augmentation des richesses de la religion, les temples évoluèrent de plus en plus, jusqu’à aboutir à des bâtiments pareils au Parthénon.

2. Leur architecture :

Le soin que les Grecs apportaient à leurs temples s’explique par l’importance qu’ils accordaient à leur religion. Les temples avaient tous des colonnes qui pouvaient être de trois catégories appelées ordres. Il y avait l’ordre Dorique, l’ordre Ionique et l’ordre Corinthien. Leurs proportions et la forme de leurs chapiteaux (le sommet des colonnes) variaient selon l’ordre auquel ils appartenaient. Les temples étaient construits en pierre calcaire ou en marbre, avec une charpente en bois recouverte de tuiles ou en terre cuite.Reconstitution-Temple-de-Zeus-Olypie

LES FÊTES ET CEREMONIES RELIGIEUSES

Les fêtes et cérémonies religieuses étaient nombreuses chez les Grecs. Les plus importantes n’avaient lieu qu’une fois par an, pour en faire un moment exceptionnel attendu de tous. Il y avait d’autres cérémonies moins importantes comme pour célébrer une naissance, un mariage, ou encore un décès.

1. Les sacrifices et les offrandes :

Le sacrifice représentait un moment important du culte. L’offrande était généralement un animal que l’on égorgeait, mais on offrait aussi couramment des gâteaux ou des fruits. Lors d’un sacrifice d’animal réglementaire, on enrobait de graisse les cuisses du cadavre l’on brûlait ensuite sur l’autel. Le reste de la viande était consommé par les participants au sacrifice lors du banquet qui suivait. Les offrandes aux Dieux étaient courantes. Les divinités recevaient systématiquement une partie des premières récoltes (les prémices). Lors d’une cérémonie appelée libation, les Grecs offraient aux dieux des boissons, souvent du lait, du vin, ou de l’huile d’olive.

 
Comments